6 – Se laver avec du lufa

Ici, les enfants se lavent avec du lufa. Ce n’est pas pour faire chic, se n’est pas pour se chatouiller et ce n’est pas qu’une fois de temps en temps, mais bien à tous les jours!!! Comme ils jouent toujours dehors, ils sont… comment dire… sales!  Vous savez ces petites saletés qui s’installent derrière les oreilles, autour des chevilles, derrière le cou… faut combattre tout de suite sinon c’est fatal!

Vous savez que le lufa poussent dans un arbre? À la plage, on trouvait de ces arbres, ici, j’achète mes morceaux au magasin d’aliments naturels.  Est-ce que cela ce pourrait que cela pousse où les gens en ont vraiment besoin?

thYTL5K7I2 treegourd-lufa-sponge-3

 

5 – Manger du riz et des beans à tous les jours

J’en ai parlé dernièrement et c’est une réalité des Ticos que nous avons adopté! C’est nourrissant, c’est bon c’est facile! Par contre, pour nous c’est une fois par jour les Ticos en mangent souvent davantage car cela ne vient pas seulement à titre de repas, mais aussi comme accompagnement. Par exemple, un poisson sera servi avec du riz et des beans, tout comme le sera un poulet rôti!

Une fois par année, j’attrape une écœurantite d’environ une semaine ou deux.  Puis, je reprends le rythme! Aussi, j’ai instauré la règle du «Pas de « rice and beans » le dimanche»! Eric était bien contrarié, mais j’ai gagné au caucus!!! 😉

4- Débrancher tous les électroniques de la maison

Ici, quand il y a des orages, ça peut frapper fort alors il n’y a pas de chance à prendre! Dès que le tonnerre se pointe, on débranche tout! Malgré que nous sommes supers prudents de ce côté, un coup de tonnerre nous a surpris l’an dernier, arrivant sans avertissement et a brûlé le système d’alarme et l’intercom de l’entrée!

Même sans orage, les Ticos débranchent tout car ici l’électricité coûte cher.   Ils débranchent car le petit horloge de la cafetière demande de l’électricité tout comme le bouton vert de la laveuse!

eclairs

3- Toujours cacher nos électroniques lorsqu’on quitte la maison

Et oui! Ce n’est pas que nous sommes paranos, mais on a appris à ne pas laisser de chance.  Le Costa Rica est un  pays assez tranquille, mais avec beaucoup de petits voleurs…  S’ils passent par hasard (bon, pour qu’ils passent par hasard chez nous, il faudrait qu’ils soit vraiment perdus….) et voient un ordi offert sur la table… il est fort possible que l’envie leur prenne de l’emprunter!!!

C’est une deuxième nature qu’on développe! Pareil, à chaque nuit, avant de nous coucher: on cache tout! C’est juste une habitude.  On a pas de peine à dormir, mais on ne prend pas la chance de laisser des trucs à la vue.

D’ailleurs les Ticos, même ceux qui n’ont pas grand choses, laissent rarement leur maison sans surveillance et toutes les maisons ont des chiens de garde; c’est comme ça!

J’ai frisé un peu au Québec quand j’ai vu que ma mère laissait son portable sur la table de cuisine pour la nuit!!! Ah! c’est vrai! au Québec, c’est différent!

DSCF9130

2- Toujours vérifier s’il y a des vers avant de croquer dans un fruit

Bon, c’est dégoutant lorsque je le dis comme ça, mais nos fruits viennent le plus souvent directement des arbres alors il faut s’assurer qu’un petite bestiole ne l’a pas trouvé avant nous! Nous ne sommes pas habitués à cela dans nos contrées, mais dans le fond, c’est rassurant de trouver un vers de temps en temps; cela veut dire que nous avons de bons fruits bien frais et non traités!!!

Je parle des fruits, mais c’est aussi le cas des légumes… Par exemple, les petites bêtes costaricaines semblent avoir un penchant pour le brocoli… je ne m’y habitue pas… C’est difficile vérifier tous les recoins d’un brocoli!!! Les Ticos le font tremper avec une goutte d’eau de javel… je n’est pas pris cette habitude… Une fois cuits, j’imagine que ce n’est pas dommageable?! 😉

1-  Toujours regarder dessous avant de soulever quelque chose

Quand nous sommes venus au Québec en automne, cela nous a fait tout un choc de pouvoir jouer dans les feuilles, s’enterrer, jouer avec des buches et des roches sans aucune crainte.  Ici, il faut toujours, toujours regarder avant de soulever quoique ce soit à l’extérieur car il pourrait y avoir  un scorpion, un serpent, une araignée ou qui sait quoi d’autres encore.  Cela devient un réflexe.

Ici, nous avons vu très peu de scorpions; deux en 1 an! Par contre, à la plage c’était davantage 2-3 par semaines! Nous connaissons vraiment beaucoup de personnes qui se sont fait piquer, le plus souvent des travailleurs qui soulevaient un morceau de bois! Ce n’est pas vénéneux, mais apparemment, cela fait très mal! Un peu comme une piqure d’abeille, mais multiplié par 1000!

Il y a aussi Eric H. qui s’est fait mordre par un boa de cette même façon, en soulevant un bout de bois! Et oui, les serpents non vénéneux peuvent mordre aussi!!!

Vous comprendrez que cela vaut la peine de jeter un cou d’œil avant de soulever quelque chose!!!

DSCF9132

 

 

Laissez-nous un commentaire!!!