Appendicite et beaux ti-vieux!

Notre ami Jeff, le filleul costaricain de Josée, est à l’hôpital; il a fait une crise d’appendicite.  Bon, ce n’est jamais jojo une crise d’appendicite, mais imaginez lorsque vous vivez à 1h30 de garnotte du bateau ambulance qui vous mènera à l’hôpital de l’autre côté du golfe( environ 1h sur l’eau)!!!  Ouille! (Et quand je dis « bateau ambulance », je parle bien sûr d’une chaloupe  à moteur!)

Somme toute, cela c’est bien passé: Jeff est arrivé en temps pour subir l’opération avant qu’il y ait éclatement.  Il a été opéré sur le champ!  Il devrait sortir demain.  Josée a passé trois jours (et nuits) à ses côtés.

Pauvre Jeff; l’an dernier il a eu le dengue et maintenant l ‘appendicite! On espère qu’il sera tranquille pour un bon bout de temps! On l’attend avec impatience pour les vacances de Noël!

Quand une mère de 108 ans reçoit son fils de 93 ans!

L’ami Steeve m’a fait parvenir un documentaire portant sur le Costa Rica.  Les Français voulaient savoir si le Costa Rica était vraiment le pays le plus heureux du monde! Le documentaire est très intéressant, mais il y a un segment qui me touche particulièrement.

J’ai déjà parlé de la Péninsule de Nicoya, où nous habitions avant, comme étant une des cinq « Zone bleu » dans le monde, c’est à dire qu’elle est parmi les 5 endroits où les gens vivent le plus vieux sur la planète. L’équipe est donc allé à la rencontre de centenaires de cette région. Que c’est touchant de voir une mère de 108 ans assise avec son fils de 93 ans!!!

Je sais qu’avec le travail des gens et les familles qui s’éparpillent plus qu’avant, il est pratiquement impossible aujourd’hui d’envisager garder un aîné à la maison dans nos vies nord-américaines et c’est vraiment triste! On le voit bien ici que les gens vieillissent vraiment plus sereinement car il n’ont pas le stress de se préoccuper de ce qu’il leur arrivera: ils savent tous que la famille s’occupera d’eux.  C’est beau, beau, beau!

Autres faits qui ressortent:

  • On comprend bien que c’est toute une vision qu’à eu José Figueres Ferrer lorsque en 1948 il a abolit l’armée pour ensuite investir l’argent qui y était consacré en éducation. Aujourd’hui, le Costa Rica a un taux d’alphabétisation de 96%!
  • La santé est aussi une priorité du pays alors tous ont droit aux soins de santé. En santé comme en éducation, tout est mis en place pour rejoindre les populations les plus isolées.
  • Quoique le pays a été vraiment avant-gardiste en protégeant ses forêts, j’ai été surprise d’apprendre que les producteurs de bananes et d’ananas ont un passe-droit pour l’utilisation de pesticides car cela représente le 2è revenus pour le pays après le tourisme…!  Heureusement, nous avons nos propres bananes!
  • Je ne savais pas non plus que le pays est un joueur si important sur le plan des entreprises technologiques avec son petit « Silicone Valley » qui attire de plus en plus de joueurs!
  • J’ai été plus que surprise d’apprendre que de plus en plus d’enfants Ticos apprennent le chinois pour s’assurer un bon avenir! Cela ce passe « en ville » on est loin de cela ici dans notre petit village!