Biz-Anthropo: les Ticos!

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille! Pas grand chose de plus à écrire aujourd’hui…. J’ai donc décidé de vous présenter quelques caractéristiques des Costaricains, les Ticos, selon les Bizoulis.

Permis de conduire
Étonnament, en tous cas pour moi, la plupart des gens du village n’ont pas leur permis de conduire. J’ai été surprise d’apprendre que même la professeur de Stellie et Billy n’en a pas. Bon, pour l’avoir il faut aller à Puntarenas et payer (voir point suivant), mais ce n’est pas si pire comme exigence. Alors, ils ne conduisent pas sur  » les grandes routes » ou dans les grandes villes. Et, le plus souvent, lorsqu’il y a des opérations policières (principalement à Cobano et ce, très rarement), ils s’appellent entre eux et tout le monde évite le contrôle: personne ne sort quand les transito sont là!

L’argent!!!
Cela m’amène au point suivant: les Ticos n’aiment pas sortir leur argent. Ils vont mettre de l’argent sur de beaux vêtements qu’ils changent régulièrement et se faire peindre les ongles d’orteils, mais ils ne paieront pas pour un permis de conduire à moins d’y être obligé, ne donneront pas d’argent pour l’école (ils préferent organiser une activité ou un tirage et je crois que c’est pour s’assurer qu’ils ne sont pas les seuls à payer).

Les maisons
Les Ticos n’accordent pas d’importance à l’apparence de leur maison. Pour eux, c’est un toît, il ce doit d’être solide et fonctionnel (de base), mais pas de décorations, de couleurs et de fla-fla. Encore là, ils vont dépenser le moins possible pour se loger!

La propreté
Ils sont propres, toujours propres et souvent en blanc! C’est pour moi un mystère. N’oubliez pas que nous vivons dans la terre, présentement transformé en bouette… Moi, dès que j’embarque avec les enfants sur le quatre-roues, vous pouvez étre certains que j’ai une tâche à quelque part! Hier, j’ai pêté mes gougounes qui sont restées collés dans la bouette, je suis arrivée à la réunion d’école avec mes bottes de pluies sales juqu’au mollets!!! Eux ils étaient en gougounes, sans bouette alorsque la plupart sont venus à pieds… Mystère.

La gentillesse
Les Ticos sont vraiment gentils. Tellement gentils que parfois, ils vont préférer te dire ce que tu veux entendre plutôt que la vérité. Ce n’est pas qu’ils mentent, mais c’est comme si ils ne veulent pas te décevoir. Exemple: le gars du camion des fruits et légumes qui nous livre nos provisions, parfois il vient, parfois il ne vient pas. L’autre jour, Eric l’a croisé et lui a demandé s’il passerais à la maison aujourd’hui, il a dit oui, il était à 10 minutes de chez-nous. Et bien, il n’est pas passé. La fois d’après, il ne s’est pas excusé, ne s’est pas expliqué…. C’est une situation récurente!

Ils me font bien rire…
La semaine dernière, il devait y avoir un cinéma. Quand j’ai demandé à Lilie pourquoi il n’y en avait pas, elle m’a répondu:  » C’est parce que mon professeur n’a pas réussi à décharger!!! ». Explication: en espagnol, on dit « descargar » pour « télécharger »!!! Lilie a mixer le tout! J’ai bien ri! ( Et oui, l’école présente des films téléchargés illégalement!!! Même lorsque tu achètes des films dans un magasin, ce sont des copies illégales, c’est pareil au Nicaragua et selon ce que j’ai lu sur un autre blog, c’est comme ça dans plusieurs pays!)

Voici les nouveaux billets de 5000 colones; Billy les adore!

20121019-194956.jpg