Ça y est; j’ai l’écoeurantite!

Cela m’arrive une fois par année, peut-être deux, mais là, je ne peux plus manger une seule bean– rouge ou noir peu m’importe c’est ouach! Vous savez, nous avons pris l’habitude d’avoir un repas de riz et beans à tous les jours. C’est plein d’avantages: c’est facile, accessible, santé et bon.  Eric ne peut toujours pas se passer de son « rice and beans » quotidien, jamais je ne l’ai vu se lasser.  De mon côté, c’est physique (c’est peut-être dans ma tête aussi, mais ça, on ne le saura jamais!): je serais en mode survie sans rien d’autre à manger et je crois que je n’arriverais pas à ingurgiter ne serait-ce que trois petites beans! Ça va passer, ça passe toujours!

Ici, cela ce rapproche d’un phénomène assez courant surtout chez les enfants. Je ne crois pas que nous ayons le même phénomène au Québec…(en tous cas, je ne le connais pas).  Ici, on dit qu’un enfant s’est « empache » lorsqu’il ne peut plus ingurgiter un certain aliment.  C’est une sorte d’indigestion qui se produit quand l’enfant à trop manger, a manger quelque chose dont il n’a pas l’habitude ou a manger trop de cochonneries.  Ça peut arriver, par exemple, lorsque nous nous faisons un plaisir de recevoir nos amis Nicaraguayens avec une bonne pizza ou un pâté chinois sans penser qu’ils ne sont pas habitués de varier leur menu!!!

Aussi, les enfants ont parfois ce qu’on appelle une  « pega », dans ce cas, il perd l’appétit, a une baisse d’énergie et c’est parfois accompagné de mots de ventre. Lorsqu’un enfant a une « pega » les parents l’amènent le plus souvent chez une dame du village, une guérisseuse, qui traite les « pégas »! Il faut connaître la technique; il s’agit de masser, le plus souvent, l’avant bras d’une certaine façon.  Souvent, en y regardant bien, on peut voir des petites « boules » sous la peau; le massage fera disparaître ces petites boules et l’enfant sera guérit!

Bon, je ne me vois pas de petites boules sous la peau, mais je vais quand même tenter de me quêter un massage de mon chum; tout à coup que cela me guérirait! 😉

Aussi à lire

Lilie vous présente ses poupées tracas sur son site et Surprise!: Stellie a décidé de démarrer un blog! À suivre!

Photo: c’est le temps des perroquets verts. Ils sont très charmants, chantent et viennent manger dans nos arbres. C’est super de les voir et de les entendre, mais ils ne sont pas faciles à photographier à travers les feuilles… Juste dans cette photo, combien voyez-vous de perroquets verts?