C’est quand la dernière fois que vous avez offert quelque chose à votre voisin?

La photo: tout ce que nous avons reçu cette semaine de nos voisins, proches et éloignés! J’avoue que cela a été une semaine particulièrement généreuse, mais à chaque semaine nous recevons quelque chose de quelqu’un. Il n’est pas rare que je revienne de l’école avec des bananes, des plantains ou autres.

Comme pour l’instant nous n’avons pas beaucoup à récolter (de toute façon il me semble que j’en aurai jamais assez pour mes petits affamés!), moi, j’offre des muffins et gâteaux aux bananes! Eric capote et trouve que j’en donne à la terre entière et qu’il n’y en a jamais assez pour lui, mais bon… ça c’est une autre histoire! 😉  Je vous le dis, il n’y en a jamais assez!

Ici, c’est assez fréquent; les gens partagent et c’est aussi dans l’optique de ne rien jeter. Alors quand vient le temps des récoltes, il y a tout qui est prêt en même temps alors on partage!

C’est quand la dernière fois que vous avez offert quelque chose à votre voisin pour aucune raison spéciale?

Il est certain que c’est plus facile si tu as un terrain d’arbres fruitier ou un grand jardin, mais c’est tellement une habitude le fun de partager avec les voisins! Cela ne coûte pas cher et cela fait tellement plaisir! Cela fonctionne bien aussi avec un petit plat chaud ou une petite gâterie.

Cette semaine, cela nous a permis de goûter deux nouveaux gâteaux costaricains que nous ne connaissions pas! Je remercie la vie – et mes voisins – d’être aussi généreuse avec nous!

**********

Liste de ce que nous avons reçu cette semaine:

– un sac de pitahayas: je ne savais que cela poussait ici car c’est certain que j’aurais planté un arbre! C’est un fruit délicieux, d’un rose tellement pétant qu’on le croirait artificiel (il en existe aussi des blancs)!

– des chorreadas: crêpes de maïs qu’on mange avec de la natilla (crème sure). Nous en avons reçu assez pour un dîner: Wow!

– des yukas: la patate costaricaine!

– des chayotes: un légume qui ressemble au concombre, mais en plus dure et plus goûteux.  C’est l’amie Corrine qui serait contente; elle a adoré la chayote qu’elle a découvert lors de son dernier passage!

– du maïs: nous ne l’avons pas cuit encore…. Normalement, le maïs costaricain est dure et non sucré; quand on a connu les blés d’inde du Québec…. c’est un choc! Ceux-ci ont l’air mieux que ceux de l’an dernier… à suivre!

– un pan de elote: un pain de maïs! C’est le temps de la récolte du maïs alors les costaricains moulent* le grain et en profite pour cuisiner (crêpes, pains, tortillas).

– un gâteau tres leche: ouf! c’est sucré! Il s’agit d’un pain au 3 laits: lait condensé, lait évaporé et lait avec une touche de rhum. Très bon.

 

*surprise: on dit bien:

  • je mouds
  • tu mouds
  • il moud
  • nous moulons
  • vous moulez
  • ils moulent

 

Je viens d’apprendre quelque chose; je pensais bien qu’ils moudaient!