Dia de la Independencia par vos Québéco-Ticos préférés;)

Le 15 septembre, jour de l’Indépendance du Costa Rica est toujours rempli d’activités. On dit le jour de l’Indépendance,  mais cela ce fête plutôt toute la semaine.  Même après plus de 5 ans, je suis toujours frappé par la fierté des Costaricains.  Si vous nous suivez depuis un moment, je vais me radoter, mais pour les autres…

À chaque année, c’est l’occasion pour les Ticos de se rappeler leurs origines et, je dirais, de célébrer la chance qu’ils ont de vivre dans un si beau pays tout en remerciant tous les ancêtres qui ont permis ce pays possible.  Dans toute ma vie, j’aurai entendu au moins 100 fois plus souvent les hymnes costaricains que Canadiens même si j’ai passé 87% de ma vie au Canada et que j’y ai fait toutes mes études! Je connais tous les symboles et emblèmes nationaux du Costa Rica: le drapeau, le blason, l’hymne national, le Guanacaste (arbre du pays), le cerf à queue blanche (animal du pays), la guara morada (fleur), le manati (animal marin), la carreta (symbole du travail), le marimba (instrument de musique), la antorcha (le flambeau) et le yigüirro (oiseau).  Je peux vous expliquer les couleurs du drapeau ainsi que la signification de chacune des composantes du blazon du pays.  Maintenant, demandez-moi la signification des couleurs du drapeau du Québec ou du Canada? De quoi a l’air le blazon du pays? « Gens du pays » est-ce l’hymne national de notre province? L’animal: le castor ou l’orignal?

Évidement, à chaque année cela ne me tente pas d’aller à l’école pour écouter encore une fois la même histoire, revoir les mêmes danses… Vous savez la participation des enfants à l’acte civique du 15 septembre est obligatoire et ce, peu importe si c’est un samedi ou un dimanche!  Après tout ce temps, je trouve que c’est une bonne idée.  De cette façon, tous les Ticos connaissent bien leur histoire et apprécient cette terre qui est leur. Ils sont fiers d’avoir un pays sans armée et savourent le titre du pays le plus heureux au monde! Puis, quand on a la chance d’avoir un Directeur dynamique, et bien à chaque année c’est un peu différent et cela rend le tout divertissant!

Voici donc notre 15 septembre 2016!

Cela débute toujours le 14 septembre avec la course au flambeau qui traverse le pays rappelant que la nouvelle de l’Indépendance est arrivé par un relais de coureurs qui ont amené la nouvelle à pieds à partir du Guatemala avec une lanterne à la main.  Cette année c’était la classe de Lilie et quelques 5è années qui allaient chercher le flambeau à San Ramon pour l’amener jusqu’à l’école.  Toutes les écoles du pays font cette activité. Bien sûr, avec les côtes que nous avons ici… le défi est un peu plus grand ! 😉

img-20160914-wa0003 img-20160914-wa0006

dscf8984

dscf8985

Voyez l’arrivée de la flamme en direct!

 

Suit le défilé des lanternes en soirée.  C’est aussi une présence obligatoire pour les professeurs et les éléves! Comme il pleuvait, les enfants ont dû se contenter de défiler dans l’école plutôt que dans la rue!

2016-09-15Stellie me surprend à chaque année! Elle arrive avec son idée et l’exécute en deux temps trois mouvements et c’est toujours super simple et jolie! Cette année elle a choisi de faire un flambeau! Lilie a sculpté des lamentins, elle aussi a tout fait toute seule. Billy, mon cher Billy qui quand il a une idée en tête… Il a représenté presque tous les symboles nationaux, un gros cerf sculpté, un petit lamentin, l’oiseau qui tient l’hymne nationale perché dans l’arbre de Guanacaste, le tout décoré de la fleur et du drapeau du pays! Charly a construit une maison Tica ornementée du drapeau costaricain.  Mes photos ne rendent pas justice… c’était vraiment impressionnant comme travail!

2016-09-151

Quelques faroles originaux: l’église, l’avion et l’ovni!!!

Maintenant, passons à la journée du 15!

C’était l’acte civique à l’école.  Stellie, Lilie et Billy ont chacun fait une courte présentation et Stellie a aussi dansé!

2016-09-152

dscf9170-001

Cette année, notre super directeur Don Jimmy, nous a présenté l’habit traditionnel des habitants du pays: un chapeau et une chemise à manche longue pour se protéger du soleil, un bandana rouge ou bleu: un au cou pour le style et un à la taille pour les urgences, une machette à la taille.  Plusieurs travaillent encore comme ça. Ce qui  a changé et qui est triste, c’est le petit sac tissé qui servait au moment de faire les courses; il a été remplacé par des sacs en plastique…

dscf9158

Voilà! Nous sommes maintenant en vacances jusqu’à lundi!

Vous avez peut-être lu notre 1er 15 septembre en 2011?

Vous avez peut-être lu notre 15 septembre 2012?

Vous avez peut-être lu notre 15 septembre 2014?

Ou encore notre 15 septembre 2015?

C’est fou ce que les enfants ont grandis!!!