La St-Jean : ouch!!! (troisième et dernière partie)

Reste la portion tant attendue, celle qu’on appelle « Los Chinegros ». Il s’agit d’une danse ancestrale qui est un mélange de danse et de bataille; la fameuse bataille avec le « chilio», l’épée faite avec un pénis de taureau étiré!!!

C’est toute une tradition… Il y a ceux qui le font « doucement » pour célébrer San Juan et ceux qui le font « sérieusement »… ouch!  La façon de faire est que les adversaires doivent faire le pas de danse, puis c’est chacun son tour de frapper l’autre.  Bizarrement, cela ce fait dans l’ordre et chaque combat dure peu de temps et se termine le plus souvent lorsqu’un des participants abandonne.

La plupart joue assez durement et ils sont fiers d’ensuite parader avec leurs grosses égratignures! Les combats se font au centre de la foule, au son de la musique et se déplacent dans la rue au rythme des combats; c’est impressionnant et … un peu épeurant : ce qui explique que je n’ai pas trop de photos prises de proches!!! Il ne faut pas oublier que le rhum et la chicha coule à flot…

Eric a-t-il participé comme s’en était son intention??? Et bien non!!! Et j’en suis plutôt contente! Disons qu’il avait mal aux cheveux de la veille et  que l’attrait d’aller manger une volée a comme disparue!!!

C’est quelque chose à voir, mais personnellement je n’éprouve aucun plaisir à voir quelqu’un se faire frapper. Je trouve tout de même intéressant que la tradition survive.  Définitivement, notre coup de cœur a été toutes les activités tournant autour des offrandes de fruits et de fleurs.

Voyez un extrait!!!

Majordome, curé, mairesse

Pour la dernière fin de semaine, qui dure ne fait presqu’une semaine (!), la façon de faire est que c’est d’abord le majordome qui est en charge puis il passe le flambeau au curé qui se charge de l’avant dernière journée pour ensuite remettre le pouvoir à la mairesse qui elle clôturera la fête.

Pour l’occasion, combien de Nacatamales a fait faire la mairesse??? 3000!!! C’est juste incroyable! Encore et toujours par la sœur d’Ervin et son équipe!!! Bénévolement…!

Pour la dernière journée, il y a aussi l’offrande des coqs… que nous avons vraiment détesté…   Le principe est simple et je me demande bien d’où ça vient : on accroche, par les pattes, un coq vivant, au dessus de la rue. Puis, des hommes à cheval passent en tentant de lui arracher, je dis bien arracher et non couper, la tête!  Imagez : chacun tire par le coup jusqu’à ce que la tête arrache… Je ne comprends pas… Nous ne sommes vraiment pas resté longtemps pour ce spectacle…!

ImageImage

Toutes ses activités se font au son de musique « live » et de nombreux pétards; tant de jour que de nuit! Voici

J;ai oublie de vous montrer le ramadan une fois rempli: magnifique!!!ImageImage

Pas facile la St-Jean!!!

Image

Notre voisin, George, et sa petite egratignure!!! En passant, je crois que le nom « George » est le nom le plus difficile a prononcer en espagnol!!!

Image

Le fameux St-Jean! Quand il pleut, ils lui mettent un impermeable! 1-DSCF9173

 

Ou vous voyez des epees en l’air, c’est un combat! Cela fait dróle de voir ca devant St-Jean et devant l’eglise!!!!

Image