La vie d’une poule de luxe dans un shack!

Hier, c’était l’anniversaire de Lilie; 9 ans déjà!!! Nous avons fêté avec les cousins et cousines; c’était super! Quelle merveilleuse jeune cocotte nous avons;on l’adore!!!  

Ce soir, je vous partage un billet que j’ai écrit il y a un moment alors que nous étions dans notre humble demeure Nicaraguayenne! Vaut mieux tard que jamais!!!

***********************************

La vie d’une poule de luxe dans un shack!

OK, j’ai déjà été plus « de luxe » qu’actuellement, mais je ne me considère tout de même pas comme une championne du camping, une experte en camp de survie! Suivez-moi, avec mon cutex et mes paillettes, dans mon humble demeure!

Douche à la chaudière

Ouin, ouin… y-a-pas à dire; la douche est une invention sympathique! Quoique je sois adepte de douches froides, le jet d’eau qui coule du ciel m’apparait aujourd’hui comme très intéressant…  Ça marche à la chaudière : trois-quatre bols pour te mouiller, tu te savonnes, puis trois-quatre-cinq-six bols pour te rincer. C’est juste que cela manque de puissance… il me semble que j’aurai les pieds incrustés de terre d’ici un mois… Et pour les cheveux… ouf!

Latrines au fond de la cour

Pour les toilettes, c’est comme si nous étions en camping…!  Ce n’est vraiment pas cool quand tu as une envie pressante et qu’il pleut à boire debout … On s’habitue… à se retenir!:)

Avez-vous déjà regardé au fond d’une latrine? Non. Et bien c’est une bonne idée!!!  Y vivent une colonie de sympathiques coquerelles!!! Cela vous dégoûte? Moi aussi, mais on s’habitue. Dans le fond, les coquerelles sont très inoffensives, mais malheureusement une mauvaise réputation les précède…

Pour l’instant, jamais entendu parlé d’une coquerelle qui aurait chatouillé les fesses d’un visiteur!

Je n’aurais jamais cru tenir un tel discours dans ma vie, mais aujourd’hui, j’affirme qu’entre le pou et la coquerelle; je choisis la coquerelle. Entre le moustique et la coquerelle; je choisis la coquerelle. Vive la coquerelle!!! 😉

Laver la vaisselle

Laver la vaisselle est vraiment pas l’fun! Déjà qu’au Costa cela m’a pris un temps à m’habituer à laver à l’eau froide. Là, de laver à l’eau froide avec juste un p’tit peu d’eau… pas l’fun du tout! Je m’arrange donc pour avoir le moins de vaisselle possible!

Laver son linge

Ça s’appelle « frotte-frotte- frotte » ; laver son linge à la « pila » pourrait être une discipline olympique! C’est comme de laver à la rivière; ça prend beaucoup d’huile de bras!

Laver les murs et le plancher

Ça, c’est super! Tu rentres et tu garoches ta chaudière d’eau! Wouou! C’est le party! Sur les murs, partout, partout!  Moi qui m’apprêtais à frotter le mur avec ma petite brosse!!! Heureusement que Reyna est arrivée, j’y serais encore alors que là, cela c’est fait en deux temps trois mouvements!!!

En plus, comme il n’y pas de déco et peu de meubles, tu n’as pas à t’inquiéter de briser quelque chose, c’est génial!!! Dans le même ordre d’idées, pour les enfants, c’est vraiment moins stressant : ils peuvent faire du vélo dans la maison puisqu’il n’y a rien à casser, ils peuvent peinturer à leur guise puisqu’il n’y a rien à tacher, ils peuvent manger où ils veulent puisqu’on passe le balai partout 350 fois par jour.  C’est super!

L’outil : le balai

Ici, ils utilisent le balai pour balayer, dans la maison comme sur le terrain, sec ou mouiller, laver les murs ou la douche… C’est fou ce que tu peux faire avec un balai!

La vie, la vie

C’est drôlement fait la vie! Nous au Québec avons de beaux grands bains, des douches multi jets, des jacuzzis, … alors que nous nous salissons très peu! Ici, on vit dans la terre, on se salit assurément et devons nous laver à la chaudière…

Même chose pour le lavage de vêtements : grosses  machines puissantes au Québec; huile de bras au Nica!

Vivre au jour le jour

Est-ce que je vous ai dis que nous n’avons pas de four, pas de cuisinière, pas de frigo?  Comme les gens n’ont pas de frigo, pas d’armoires et sûrement parce que c’est un mode de vie, les gens achètent le nécessaire au fur et à mesure. C’est-à-dire qu’ils achètent le riz, les beans et les légumes pour le dîner puis ils y retournent pour le souper. Ils achètent l’huile de cuisson en sac au ¼ ou à la ½ tasse! On ne vend pas les œufs à la douzaine, mais bien à l’unité.  Même chose pour le papier de toilette : un rouleau à la fois! Heureusement, il y a de petits dépanneurs (pulperia) à chaque coin de rue, c’est fort pratique!

Finalement…

Moi qui m’attendait à ne pas trop dormir pour le temps que nous habiterions cette maison; les portes qui se barrent à peine, les murs qui ne rejoignent pas le plafond, le bruit, la noirceur, … Et bien, c’est là que nous avons eu nos meilleures nuits!!! La preuve qu’il faut essayer avant de parler!!! 🙂