L’art du Nicaragua!

Je suis un peu en retard dans mes journées sur le blog! Ce qui fait que nos amis Canadiens ont eu le temps de partir, revenir et repartir!!! Ils sont venus avec nous hier pour une activité de peinture chez Ervin!

Voilà trois jours que les enfants apprennent à peindre à la Nicaraguayenne pendant qu’Eric se pratique avant d’entamer l’oeuvre qu’il doit livrer au Canada. C’est super de les voir, ils sont si concentrés… Ils peignent: le serpent à plumes, le colibri, le papillon, les fleurs, le poisson: ce sont les animaux  qui se retrouvent sur les créations des artisants d’ici.

Pour Régine et Robert et les autres qui se demandent….

Lorsque tu es à San Juan del Sur et que tu vois tous les artistes qui essaient de te vendre le même vase, les mêmes tasses bref des créations identiques: tu te demandes si ce sont bien l’oeuvre d’artistes car on dirait plutôt que c’est fait à la chaîne…. Et jusqu’à maintenant, Eric et moi n’étions pas encore certains de ce qui en était de l’originalité de l’artisanat du Nicaragua…

Puis, cette semaine nous avons vu Reyna et Ervin peindre: nous pouvons confirmer qu’ils savent peindre et sculpter.  Par contre, ce ne sont pas eux qui « tournent » les pièces. Eric a assister hier à une séance de « tournage » et a été vraiment impressionné par la vitesse de tournage du tourneur!

Alors ils semblent que les artistes achètent les pièces avant qu’elles soient cuites; ils les peignent et les gravent avant de les faire cuire pour ensuite les vendre. Ce ne sont assurément pas tous les vendeurs qui participent au processus de création de la pièce comme ils essaieront de vous le faire croire, mais c’est vraiment fait à la main par quelqu’un. Toutes les pièces se ressemblent car ils utilisent tous les mêmes couleurs et l’image des mêmes animaux.

Voici en photos nos journées à l’atelier!

Petite note: les pinceaux sont faits de vrais cheveux. Ils gravent les pièces avec un rayon de roue de bicyclette et il lisse la pièce avec un morceau de moule à soulier.

1-DSCF7229