Le francès, français, francet, franssais, françè; c’est compliqué!

J’ai commencé à donner des cours de français à une jeune fille super allumée.  Je me rends compte que ce n’est pas facile… En partant,, je ne suis pas bonne professeur; à 8 ans Stellie est 100 fois meilleure que moi! Je ne suis pas tarte (;) je peux faire des choses, simples ou compliquées,  comprendre, mais les enseigner …bof!  Je crois que c’est parce que je suis 100% intuitive et 0% logique!   Disons que l’information ne se classe pas dans ma tête comme dans la tête des autres…  Ce côté « peu logique » m’a certainement servie pour partir vivre au Costa Rica avec 4 cocos!!!;)

Toujours est-il qu’ici, au secondaire, les étudiants peuvent choisir entre l’anglais et le français. Plusieurs choisissent le français alors quelques Ticos connaissent des mots de français. Je vous ai souvent parlé des cours d’anglais, me voici aujourd’hui toute aussi surprise de la façon dont ils enseignent le français…

Au départ, il s’agit évidement d’un français traditionnel, que nous appellerions « français de France ». En soi, ce n’est pas un problème, mais disons qu’ils n’y vont pas toujours au plus simple…  Quelle ne fut pas ma surprise de voir des mots tels que: anorak, préfecture, langueur, épluchures, expectorant, glaire, … Bref, des mots qui ne sont pas de tous les jours, des mots que même certains francophones ne connaissent pas… Ils leur font même lire Simone De Beauvoir et Verlaine… disons, comme dirait l’autre:  » Ô quel abrupte commencement pour la conquête d’un authentique apostille! » 😉

Bref, comme pour l’anglais (vous vous souvenez la diarrhée???), je trouve qu’ils ne vont pas au pratico-pratique!

Par contre, mon étudiante, Marisol, est vraiment géniale. C’est une élève studieuse et persévérante. Elle vient de terminer l’équivalent de notre niveau collégial et désire étudier la médecine. Elle n’a pas les sous pour aller à l’université privée et elle ne peut pas entrer au public car ils démarrent une nouvelle cohorte à chaque 6 ans seulement et elle tombe entre 2! C’est donc dire qu’ils commencent à former des médecins puis les forment jusqu’au bout avant de débuter un nouveau groupe… C’est spécial.  Tout cela pour vous dire que c’est une jeune fille brillante.

Ainsi, Marisol est très bonne, elle connaît beaucoup de mots. Ensemble, on travaille surtout l’écoute et la prononciation car ils apprennent surtout l’écrit à l’école.

Leurs examens sont vraiment difficiles. Chaque examen comprend entre 15 et 20 textes courts avec quelques questions pour chacun! Vous imaginez, juste le temps que cela prends de lire et comprendre un texte dans une autre langue… là ils en ont 20!!!

Hier, j’ai compris que dans le fond, ils ne comprennent pas vraiment ce qu’ils lisent, mais comme il s’agit de choix de réponses, ils y vont par déduction.  C’est dommage car même après 5 ans de classes de français, ils terminent en pouvant à peine se présenter!

Voici quelques exemples:

Je commence avec un extrait de Verlaine… cela m’a marqué!

Il pleure dans mon cœur

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleure sur la ville
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits!
Pour un cœur qui s’ennuie
Ô le chant de la pluie

Question pour cet extrait:
Paul Verlaine ____________ la langueur qui pénètre son cœur.

a) ignore complètement l’origine de
b) sait d’où provient
c) connaît très bien
d) adore

Difficile quand même!

Un autre qui m’a marquée, voici le texte de style petite annonce:

 » 40 ans, divorcée, blonde, belle, bien faite, spontanée, passionnée d’arts, musique, ciné, théâtre, cuisine, sports, voudrait se marier avec un homme ni gros ni laid, chaleureux, charme, et humour indispensable, idéal commun. »

(C’est quoi ça??? )

Une des questions:

Celui qui est recherché:

A) peut être gros mais doit avoir de l’humour
B) doit être sportif et aimer la cuisine
C) doit être charmant et chaleureux
D) peut être musicien

Voilà ce que j’avais le goût de vous partager aujourd’hui. Au fil des années, nous ne sommes certainement plus des touristes ici, mais nous continuons de découvrir les rites et coutumes du pays!

Si jamais quelqu’un parmi vous a déjà enseigné le français à des espagnols; je suis preneuse de tous les trucs et\ou matériel que vous pourriez avoir!