Résumé: le Panama

Vaut mieux tard que jamais il parait! Me voici donc avec nos impressions sur le Panama.

Le Panama

C’est un joli petit pays qui offre mer et montagnes.  À cela s’ajoute Panama city qui n’a rien à voir avec aucune autre capitale d’Amérique Centrale! C’est une ville qui ressemble beaucoup à Miami et ce sur tous les plans : construite au bord de l’eau, gratte-ciel, luxe, promenades.

En fait, tout le monde s’entend, le Panama ne ressemble à aucun autre pays d’Amérique centrale ou d’Amérique du sud. C’est très américanisés, on y sent pas beaucoup de dépaysement si ce n’est la chaleur et la vie dans le sud.

C’est un pays facile à visiter. Les routes sont belles et le réseau d’autobus est très bien organisé. Aussi, les taxis sont peu chers, même les Panaméens les prennent pour se déplacer.

C’est un pays populaires pour les retraités; nous y avons croisé très peu de famille.  Nous nous sommes sentis en sécurité partout.

Nos coups de coeur

1. Évidement, notre visite chez les Ngnobe restera à jamais dans nos coeurs. C’est notre première position pour son authenticité et pour la gentillesse des gens dont Julia qui restera une amie précieuse.

Voici un bref vidéo, on y voit Julia et sa voisine qui font le lavage à la rivière. Vous comprendrez mieux ce que nous voulions dire par « frapper les vêtements » sur les roches!!! 

2. Mon anniversaire sur la petite île de Mame. Le soleil, la mer, mes amours… nous nous en souviendrons longtemps.  À cela s’ajoute la rencontre de Carlos le sculpteur et de tous les voyageurs sympathiques que nous avons rencontrés dans ce drôle de village de Puerto Lindo.

1-DSCF5678

3. La visite du Canal de Panama. Nous y avons passé une journée entière sans jamais nous ennuyer. C’était une activité parfaite à faire avec les enfants.  Je ne sais pas s’il faut s’y rendre pour constater son importance, mais le Canal, c’est un pays en soi!

1-DSCF5434

Notre budget

Nous nous en sommes tirés à exactement 100$ par jour pour tout notre séjour. Pour six personnes, ce n’est pas si mal, mais cela aurait pû être moins si nous avions été hors-saison. Là, nous étions dans la très haute saison, en plein coeur de l’hiver nord-américain et pendant les vacances des Panaméens.  Cela inclus tous nos déplacements, l’hébergement. la nourriture et tout ce que nous avons pu acheter sur place.