Sé pa fassil lenglais pour les espagnols

C’est reparti; le casse-tête de la phonétique anglaise pour nos amis de l’école.  Comme vous savez, Josée et moi aidons les enfants du village avec leur classe d’anglais. Comme la demande était vraiment forte (;), j’ai décidé d’aider seulement les enfants qui sont dans la classe d’un des miens car avec les grands du secondaires, frères, sœurs, cousins et cousines… Ouf! C’était trop!  En aidant les classes de 2è, 3è et 5è, cela représente tout de même la moitié de l’école!

J’ai déjà parlé de la façon de faire ici: comme les parents ne parlent pas anglais, ils ont l’habitude de recevoir les mots d’anglais écrits en espagnols  afin de pouvoir aider leurs enfants à étudier.  J’ai montré quelques exemples l’an dernier, cela m’avait pris bien du temps à déchiffrer le tout, essayez pour voir en cliquant ici ou encore ici!

Pour éviter d’avoir à écrire l’anglais en espagnol (!) pour les mamans, j’ai trouvé deux solutions:

– j’invite les enfants et je fais une fête de l’anglais où on pratique ensemble. C’est bien plus amusant.

– depuis peu, j’ai découvert What’sAPP (tout le monde utilise ça ici, moi je ne connaissais pas) alors je m’enregistre en anglais et envois le tout aux mamans pour qu’elle pratiquent leurs enfants.

Je suis en train de préparer mes prochaines fêtes d’anglais car les examens s’en viennent et j’ai reçu mes premières requêtes de traductions… Voici les plus frappantes, essayez par vous-mêmes, vous allez voir, ce n’est pas si simple… Essayez d’écrire, à l’espagnol: read a book, shoes, thank you.

– read a book : rida buck

– shoes : chus

– thank you: tenquiu

– jeans : yins

– ice cream: ais crim

Et là, je cherche: play with the computer; hide and seek, shrimp…  Heureusement, la classe de Billy vient demain alors… je vais essayer de sauver l’écrit!

J’ai peut-être l’air de me radoter, mais c’est que cela me surprend à chaque fois… Si ils l’apprennent comme ça, ils ne pourront jamais l’écrire et le lire??? Mais il est vrai que pour un espagnol qui n’a pas appris l’anglais, c’est super difficile de le  lire…! Je comprends maintenant pourquoi le professeur de 1ère année de Lilie était si impressionné de voir que Lilie pouvait lire en espagnol alors qu’elle avait appris à lire en français et ne parlait pas encore l’espagnol: il devait penser que c’était aussi difficile de passer du français à l’espagnol que de l’espagnol à l’anglais!