Tant qu’à y être!

Nous avons décidé de pousser notre trip et d’ajouter une province à notre été, direction l’Ile-du-Prince-Édouard!!! Le temps est magnifique, la radio joue des hits des années 80… Foreigner, Honeymoon suit, Corey Hart, Pat Benatar…. Non, mais t’sé … il manquerait juste que la voiture soit décapotable!

Nous traversons le pont de la confédération; c’est impressionnant surtout que la dernière fois que je suis venue dans le coin (il y a plus de vingt ans), ils commençaient tout juste sa construction.

Il fait trop beau, nous prenons la direction de la plage, Anne attendra à demain! 😉

Encore une plage longue et magnifique avec moins de monde qu’à la petite plage de Verdun! 😉

Après cette journée parfaite, nous nous dirigeons vers notre petit hostel… Bon, apparemment, tout ne peut pas toujours être parfait….  À première vue, c’est propre et la chambre est parfaite pour nous (4 bunk beds et un lit double; c’est rare), mais à notre retour après le souper, il n’y a plus personne à l’accueil, les clefs des clients à venir sont collées au mur, … les portes de l’auberge resteront grandes ouvertes toute la nuit et je croiserai une coquerelle en allant me brosser les dents…  Heureusement c’est juste pour une nuit! Les enfants se sont quand même bien amusés avec le billard et le baby foot.

Les enfants ont bien ri quand en partant j’ai dit «  Ciao, nous ne reviendrons jamais ici! » .  Bon, je parlais dans le vide car il n’y avait toujours personne à l’accueil, aucun employé dans la bâtisse!!!

Plage de Brackley.

Le fameux sable rouge-rose.

La petite sirène.

Lilie a enfin eu son lobster roll!!! (Derrière, on peut voir notre fameux hostel, Brackley beach hostel.)

Les gars ont adoré jouer au billard.