Voici les indispensables de notre trousse de 1ers soins.  À noter que tout ces flacons me durent une éternité, mais le jour où on en a besoin… qu’est-ce qu’on est contents de les avoir!!!

DSCF3881

1. Concentré liquide d’extrait de pépins de pamplemousse biologique

Tous les voyageurs devraient avoir cette petite bouteille en poche! L’extrait est en fait anti-microbien (ces vertus sont aussi employées en cosmétique).

Utilisation: Nous l’utilisons lorsque nous sentons que cela commence à nous brasser dans le bedon…  Il suffit d’ajouter quelques gouttes de l’extrait à votre eau ou votre jus.  Le goût est fort, mais le produit efficace.  Ne jamais prendre les gouttes directement dans la bouche.  On en prend jusqu’à ce que ce que le brassage de bebon ce passe; le plus souvent, une fois suffit.

Vous pouvez aussi utiliser le produit lorsque vous n’êtes pas certain de la qualité de l’eau et même pour cuisiner.

Attention, comme c’est le cas du pamplemousse, l’extrait peut interagir avec certains médicaments alors veuillez vérifier les interactions si vous prenez d’autres médicaments!

2. Charbon activé

Celui-ci est l’ami idéal lors d’intoxication, voir même en cas de gastro.

Utilisation:  Lorsque vous sentez que vous allez être malade, cela fait plus que vous brasser dans le bedon…  Avant, nous trouvions le charbon en poudre, maintenant il est en capsule.  Le charbon agit en allant absorber les toxines.  Nous n’en avons pas eu souvent besoin, mais lorsque nous l’avons utilisé, ça été super!  Le charbon ne goûte rien et ne sent rien, ce qui est super pour les enfants! Le charbon est efficace dès qu’il est absorbé, son effet est donc rapide.

Il semble que dans l’Antiquité,  Hippocrate utilisait déjà  le charbon pour ses vertus médicinales alors que les Égyptiens l’utilisaient pour la purification de l’eau.

Eric ne connaissait pas ce produit lorsqu’il a été en Indes; il dit qu’il aurait pu faire fortune avec ça!!! 😉

Attention, le charbon n’absorbe pas seulement les toxines alors si vous prenez d’autres médicaments, il faut laisser 2 à 3 heures de décalage entre l’absorption du charbon et du médicament.

3. Polysporin 

Je traîne toujours de l’onguent Polysporin « guérit vite » et les gouttes « oeil et oreille ».

Utilisation: J’utilise la crème pour aider un bobo à guérir et éviter l’infection. C’est super efficace, super pratique avec des enfants et tellement facile à traîner!

Pour ce qui est des gouttes, je les ai utilisé lorsque Charly a eu mal aux oreilles.  Aussi, elle m’a servi à quelques reprises pour traiter des yeux rouges, rien de grave, mais le genre de petits bobos que tu ne veux pas voir grandir.  J’ai la chance d’avoir des enfants qui n’ont pas eu de maux d’oreilles, mais comme ces maux arrivent presque toujours le soir et que cela peut être très douloureux; ça vaut la peine d’avoir ces gouttes avec nous!

4. Acétaminophène

Bien qu’on trouve de l’acétaminophène assez facilement à peu près partout, c’est bon de toujours en avoir avec soi car c’est toujours à l’heure du dodo qu’on en a besoin, lorsque tout est fermé!!!

Utilisation: je l’utilise peu, mais lorsqu’un enfant couvre quelque chose, que je le sens grippette, je vais parfois préféré lui donné une dose d’acétaminophène afin de lui permettre d’avoir une bonne nuit de sommeil et ainsi éviter que le mal gagne sur sa fatigue.  Je ne me rappelle pas avoir utilisé ce médicament de jour…

5. Pansements

Le pansement transparent est devenu un essentiel pour nous; c’est tellement pratique. Les enfants jouent, courent, suent, se baignent… c’est ce pansement qui tient le mieux.

pansement

Utilisation: Je vais l’utiliser pour guérir un bobo en appliquant d’abord un peu de Polysporin ou encore pour éviter l’infection en protégeant tout simplement la plaie.  J’ai deux grandeurs et j’arrive toujours à bien couvrir le bobo (ce qui n’est pas toujours le cas avec un diachylon standard).  Avec mes quatre cocos, je suis une importante consommatrice de ces fameux pansements! Merci à ma maman qui s’assure que j’en ai toujours sous la main!!!

Évidement, il est aussi bon d’avoir des lingettes d’alcool, des gaz stériles et des diachylons.

Je voulais vous présenter  nos « essentiels », soient les produits qui je crois peuvent faire une grande différence!

Évidement, notre trousse complète est un peu plus imposante… Elle est complétée par des huiles essentielles,  quelques produits homéopathiques et de toutes sortes de crèmes.  À cela s’ajoute ce qui pousse au jardin; dont la citronnelle et l’aloès.

La crème magique

DSCF3897

Nous avons aussi la chance d’avoir une petite crème magique!!! Il s’agit de l’onguent à la consoude de l’Anse aux herbes*!!! Les enfants l’adorent et nous la traînons partout (je pense que ça parait un peu sur la photo!!!)! Nous l’utilisons surtout pour les « coups », les bosses, avant que viennent le bleu! Et c’est vraiment magique!

* L’Anse aux herbes est aux Illes-de-la-Madeleine; ça vaut la peine d’aller la chercher sur place car les Iles, c’est magnifique!!!

2 Comments

  1. gaetan58
    juil 16, 2014 @ 16:46:50

    acénématophene est aussi utilisé pour guérir la dengué

    Reply

  2. gaetan58
    juil 16, 2014 @ 16:48:34

    oups dsl Acétaminophène

    Reply

Laissez-nous un commentaire!!!