Un party un dimanche matin à 6h30: pourquoi pas?

Hier matin, nous prenions tranquillement notre café Eric et moi; Stellie et Billy terminait une partie d’échec (ils jouaient dès 5h00 du matin…). Il était 6h15 environ (je sais… pour nous une grâce matinée est de se lever à 7h00… ça n’arrive jamais!). Bref, c’était un dimanche tranquille et bien ordinaire lorsque tout un coup un bruit de guitare s’est rendu jusqu’à nos oreilles… Dringggggg! Le téléphone sonne: c’est Josée: le party est pogné sur son balcon, il faut qu’on monte!

Mise en contexte

Un ami d’Eric H. construit actuellement une maison à côté de chez Eric H. et Josée.  Plusieurs travailleurs y travaillent, dont deux qui habitent sur le site dans une petite « maison » de tôle(lire cabanon) tout équipée. Parmi eux, Mauricio qui joue de la guitare. Samedi soir, Mauricio donnait un spectacle au petit bar du village.

Nous avons donc pensé que Mauricio donnait un aperçu de son spectacle. Je suis montée en jaquette…

ET bien, la balcon était plein!!!  C’était un vrai de vrai party et les gars cherchaient de la boisson pour s’enlever le mal de tête de la veille! Il n’y a bien que chez Josée et Eric qu’une gang peut débarquée comme ça, sans avertir, à 6h00 du mat!!!

De toute beauté

Bien sur, les enfants ne se sont pas faits prier pour embarquer dans la fête! Les deux Eric non plus!

J’ai été touchée par le spectacle, je vous explique pourquoi.  Comme Mauricio donnait un spectacle, il avait fait venir deux de ses oncles et des cousins.  Ils étaient donc tous là, à jouer de la musique, chanter et danser. Le vrai plaisir simple d’être ensemble et de profiter du moment qu’ils avaient ensemble.  Personnellement, je n’avais jamais vu cela une gang de gars danser entre gars… Juste du plaisir.

Après, les invités sont repartis (ils travaillent dans une autre ville), Mauricio et ses amis du chantier sont retourné dans la cabane en tôle. Ce matin, dès 6h00, ils étaient de retour sur le chantier pour une autre longue journée de travail… Certainement le cœur rempli de beaux souvenirs et … probablement, un petit mal de crâne!

unnamed

party