Virée au Nica!

Pour notre 1000è traversée Costa Rica – Nicaragua (!), nous sommes partis jeudi dernier, un peu avant la semaine sainte qui ici, est LA semaine de l’année! Bon, nous n’étions peut-être pas assez d’avance car nous avons eu droit à la frontière la plus bondée à ce jour!!!

Par-dessus le marché, le Costa Rica a décidé d’émettre une taxe de sortie!!! Yé! 7$ par personne pour sortir du pays. Le hic? Ils t’envoient payer ta taxe dans une nouvelle bâtisse improvisée et là, c’est 10$ que tu dois payer car il y a des frais de services de 3$!!! La grosse arnaque poche! Une fois à l’intérieur des douanes, nous avons vu qu’il y avait un guichet automatique disponible pour payer cette fameuse taxe… mais personne pour l’utiliser puisque tous les voyageurs sont dirigés vers l’arnaque…! Ils ne nous auront pas 2 fois!!!

Pour la première fois de notre vie de voyageurs, j’ai demandé au policier si nous pouvions passer devant le file à titre de famille avec enfants!!! Cela nous a sauver un peu (beaucoup) de temps!

Une fois traversés, on se dirige vers le bus… J’étais hésitante car le pauvre Charly a vomit de San Ramon à la frontière… Le bus n’est pas trop plein, on embarque, heureusement assez à l’avant. Comment ai-je pu croire que j’aurais droit à un bus « remplit » normalement au Nicaragua?! Une fois bien bondé, c’est un départ!!!

Je n’ai même pas eu le temps d’avertir Reyna et Ervin de notre arrivée…

Dans le bus, finit le vomit, maintenant c’est l’urgence pipi pour les garçons!!! Comme le bus déborde, ils ne sont pas chauds à l’idée de faire pipi dans une bouteille…. Plus, Billy, notre super social, s’est assis seul deux bancs plus loin … il est coincé… L’urgence gagnera et nous nous délaisserons de deux bouteilles d’eau! 😉

***********

Nous arrivons à Catarina vers 17h. Nous avons décidé d’essayer un nouveau petit hôtel moins cher et plus central. Surprise! Ils ont montés les prix et refusent de les baisser même si l’endroit est vide…! Parfois, c’est à ne rien comprendre! Nous décidons donc d’aller réfléchir un peu au parc pendant que les enfants se dégourtirons…

Nous venions à peine de nous asseoir Eric et moi que la terre s’est mise à trembler… longtemps! Ce n’était pas si fort, mais cela à duré longtemps… je dirais environ 1 minute. Les gens sont vite sortis de l’église, des commerces,… Mais là où nous étions, tout c’est bien déroulé et il n’y a pas eu de dégâts. Par contre, à Managua, cela a frappé plus fort et la panique s’est emparé de la ville créant des bouchons. C’est une banlieue de la capitale qui a été le plus touchée avec, je crois 800 foyers détruits.

J’ai ensuite enfin trouvé un téléphone pour appeler nos amis! Reyna a d’abord cru que je l’appelais pour voir comment ils allaient suite au tremblement de terre… Elle est presque tombée à terre quand je lui ai dit que nous étions au parc! Nous nous sommes rejoints pour souper puis nous sommes retournés à notre hôtel préférée avec piscine!!! Le meilleur choix finalement!

Nous avons fait un peu de shopping!!! 

DSCF3307

Petite visite à la Laguna de Apoyo! Nouvelle vue à partir du balcon d’une Gringa! 

DSCF3319