Enfin: le Panama!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà! Après toutes ces tentatives pour venir au Panama; nous y sommes enfin! Cela n’a pas été facile jusqu’à la dernière minute. Je résume!

Comme nous étions prêts à quitter nos chers hôtes montagnards, les aurevoirs étaient faits, les valises pactées: nous partions! Ne restait qu’à passer faire nos aurevoirs à Luba, notre nouvelle amie Russe (Stellie:  » Pourquoi vous l’appelez la rousse?:). et aller porter Yoda au garage qui s’occuperait de le mettre sur son 36 pour charmer son futur acheteur. Nous sommes donc arrêtés chez Luba qui avait des cadeaux pour nous. Ces fous les liens qui peuvent se créer même si on ne se comprend pas en mots… Ensuite, direction le garage comme prévu.  Trop tard: le garage était fermé; nous avons dû revenir chez Eric et Josée et … nous réinstaller pour une nuit!!!

Josée et Eric

Il faut que je vous dise un mot sur Josée et Eric. Le mot qui me vient est « extraordinaire ».  Ils sont tout simplement extraordinaires!! Ils sont gentils, accueillants, généreux, consciencieux, attentionnés, disponibles, avenants, compréhensifs, simples, généreux, compatissants, aimants, de bonne humeur, optimistes, relaxes, généreux et … est-ce que je vous ai dit généreux?

Josée et Eric: on vous adore! Nous avons passé avec vous un temps des fêtes inoubliable et ne vous remercierons jamais assez pour tout ce que vous avez fait et faites pour nous! Les mots nous manquent… Merci pour tout! En espérant partager d’autres bons moments avec vous… reste à trouver où!!! Gros bizous à Ali, Jeff et Antoni.xxxxxx

Départ pour San José

Nos supers hôtes nous ont accueilli les bras ouverts pour cette dernière nuit imprévue. Dernier verre de vin, petit appel de « Bonne fête » à ma maman et puis Hop! Dodo! En descendant à notre super cabine au ciel étoilé… Paf! Paf! Paf! de s’exclamer Yoda… OH! Non! C’est quoi l’affaire… Nous nous sommes à peine rendu à notre stationnement…

Le lendemain, visite d’Alonso, notre nouveau garagiste: on ne peut bouger Yoda de là, c’est un problème de valves de moteur ou je ne sais trop, mais c’est un problème pas l’fun qui demande plus d’investigation … Bon… Qu’est-ce qu’on fait: nous devons partir, notre visa est expiré depuis 3 jours et nous sommes prêts… Josée et Eric sont d’accord: Alonso s’occupera de la voiture, ils communiqueront avec nous au besoin et nous pouvons partir!  Cette fois, c’est vrai! Nous prenons le bus de Llano Brenis jusqu’à San Ramon puis jusqu’à San José.

Dernière nuit à San José

Nous arrivons à San Josée plus tard que prévu… Le taxi nous amène à l’hôtel que nous avons réservé: la douche est sale…je ne me résous pas! On part à la recherche d’un autre endroit avec le prix comme premier critère puisque c’est juste pour dormir. Cela aura pris1 heure avant de trouver l’Hôtel Santa Fée.  Rien de spécial, mais sympathique et les gens sont vraiment gentils.  On s’entends que c’est très de base, mais bon c’est juste pour dormir! Et bien, maintenant que nous savons, il vaudrait mieux dire : « c’est juste pour ne pas dormir »!!! Notre chambre donnait sur un arrêt de bus et les bus défilaient sans intermission PLUS en pleine nuit, grosse chicane dans le corridor : « Ne me touche pas »  » Non, tu vas me tuer »   » Arrêtes Randall »…. Le gardien a mis le petit « couple » à la porte… ne restait que les autobus! Heureusement, les enfants ont bien dormi!

Grand départ! 

Le lendemain matin, cernés mais heureux, nous sommes montés comme prévu dans le bus de 7h30! Youpi!!! Les enfants ont très bien fait cela jusqu’à la frontière où ils étaient un peu trop énervés… C’est certain que 9 heures de bus… ce n’est pas facile.  Eric dit que nous avons un peu de « recadrage » à faire!!! 😉 (c’est notre mot depuis que nous avons vu Les Intouchables!!! 🙂 Le Panama nous a accueilli malgré nos quatre petites bombes!!! Nous sommes présentement à David, une ville qui n’a rien de spécial si ce n’est que d’être la plus proche du Costa Rica! C’est une ville de transit! On s’y sent bien et préparons la suite du périple! Je vous en reparle; nous devons vite partir car Charly est affamé et ça… c’est non-négociable!!! 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA