Intermède!

Petite pause du spécial « Vivre au Costa Rica » pour vous raconter une partie de ma journée d’hier.

Je suis partie pour San Ramon avec Lilie hier après midi car elle avait une rencontre avec ses amies scouts.  Je l’ai laissé chez son amie et je suis partie faire quelques courses.

Mon but était d’aller renouveler les assurances des enfants qui sont obligatoires pour l’école, les scouts et l’athlétisme. L’année dernière cela avait été l’enfer et cela m’avait pris toute une journée. Comme je renouvelais, je partais confiante.

J’arrive. Il y a un gardien armé à l’entrée (?), jusque là, rien d’anormal.  Il m’ouvre la porte et c’est lui qui fait le premier « screening ».  Je lui explique, il n’est pas sûr et se dirige vers la sympathique commis qui m’a servie l’an dernier… Appelons-là, Line la pas fine.  Il lui demande si je peux prendre une police avec mes passeports… Je sais que oui, mais bon…. Line la pas fine soupire, lève les yeux vers le ciel et dit que … ouais…c’est possible… C’est comme évident que cela ne lui tente pas…

J’entre, je m’assois.  Il n’y a pas trop de monde; ça va bien aller. Après 20 minutes, c’est à mon tour! Line la pas fine me fait signe d’attendre puis elle part comme en pause, elle parle au téléphone, bla,bla,bla…. Elle revient et fait passer deux autres personnes avant moi!!! Bon, je respire et j’essaie d’avoir l’air cool…  Pura vida!

À un moment donné, Line la pas fine n’a pas le choix de me faire passer alors elle m’appelle. Je lui sors mes papiers de l’an passé.  Surprise! Elle sourit et me dit: « Ahhhhhh! C’est un renouvellement! Je pensais que c’était un nouveau dossier! ».

Arrrrrrgh! À cause d’elle je suis un peu pressée pour aller chercher Lilie et attraper le bus de retour….  Je suis un peu fâchée, mais bon j’ai mes assurances! Je cours à l’épicerie, j’appelle mon ami taxi qui vient me rejoindre. Il emballe mes courses et cours avec moi!

Ensemble, nous partons chercher Lilie puis on arrive à l’autobus en temps.

L’autobus est plein. Lilie et moi devons rester debout… Là, tout le monde  est gentil et m’offre de prendre mes sacs… En 3 secondes, trois personnes prennent mes sacs pour m’aider. J’attrape la barre pour me tenir. Le bus pars. Et à ce moment, j’ai comme un moment de grâce; vous savez un de ces moments où vous êtes juste bien et reconnaissant.  À ce moment précis, j’ai déjà oublié Line la pas fine et être debout n’importe plus.  Je suis chanceuse, les gens sont si bons avec moi! Je suis là, avec « ma » gang de Llano Brenes, cette communauté qui nous accepte, nous aide, nous sourit. Elle est pas belle la vie? 🙂

Heureusement qu’il y a quelques Line la pas fine pour nous faire apprécier toutes les fines!!!