Séjour chez l’habitant!

C’est le temps des visites d’où mon long silence…  Je vais essayer de vous présenter nos dernières semaines ….dans l’ordre et le désordre!

Séjour chez l’habitant

J’étais bien énervée ces derniers temps car depuis un certain temps je préparais l’arrivée d’une famille et d’un couple qui venaient faire un séjour chez l’habitant.  Comment j’en suis venue à cela?

C’est Mélanie, une maman de 3 garçons, lectrice du blog,  qui m’a demandé si je connaissais un endroit où elle pourrait séjourner chez l’habitant avec sa famille.  Je ne connaissais aucun endroit où c’était possible, mais j’ai beaucoup aimé l’idée!  C’est une bonne idée car plusieurs personnes viennent ici avec le désir de pratiquer l’espagnol, de partager des moments avec les Ticos, d’apprendre la cuisine typique,… et ça, ce n’est pas facile lorsque tu viens pour un court voyage.

J’ai donc sonder le terrain avec quelques familles du village afin de vérifier l’intérêt et la réception a été super bonne.  Entre temps, j’ai une vieille amie d’enfance, Pascale, qui venait au Costa Rica et qui cherchait à peu près la même chose. J’ai donc mis tout en branle pour tenter l’expérience! C’était donc une première pour moi d’organiser ces rencontres, une première pour les familles hôtes et une première pour les visiteurs!

Ça été SUPER sur tous les plans! Je suis TELLEMENT contente!!! Les familles Ticas ont fait des sous qui pourront bien les aider et les Québécois ont vécue une expérience unique qu’ils n’auraient pas pu vivre autrement! De plus, de puissants liens se sont créés entre les familles: c’était beau, beau, beau! Deux rencontres magiques dont tous se souviendront longtemps!

« Qu’est-ce qu’on fait chez l’habitant? »

Comme c’était le temps du café, les familles ont fait la cueillette; une expérience unique qui nous aide à doublement apprécié notre café du matin! Ensuite, les familles ont découvert les arbres fruitiers, ont participé à la cuisine, rencontré les familles élargies… Certains sont allés à la rivière, ont plumé le poulet, goûter le miel d’une ruche, … Les enfants ont joués et certainement appris quelques mots en espagnol.  Mélanie et sa famille ont fait des crêpes au sirop d’érable à toute leur famille d’accueil pendant que José et Pascale faisait découvrir la fondue au chocolat à leurs hôtes!  Le partage c’est fait dans les deux sens! Moi qui adore les gens et les rencontres… j’ai trouvé ça génial!

« Est-ce qu’on peut venir chez l’habitant? »

Les personnes à qui j’en ai parlé me demandent toutes si je répéterai l’expérience…. Je suis à évaluer le tout! C’est certain que je trouve que j’ai tout en mains pour le faire, mais en même temps je veux garder cela « bonne franquette » et le plus simple possible!

Aussi, il faut savoir que l’expérience n’est pas pour tout le monde. Il faut avoir un réel désir de vivre cette expérience de partage et être prêt à sortir de sa zone de confort!

J’ai choisi des familles Costaricaines que j’aime et en qui j’ai une totale confiance.  Des familles qui vivent bien simplement. Même si les maisons sont rudimentaires, les Ticos ont cette particularité d’être impeccable au niveau de la propreté alors pas d’inquiétudes de ce côté!

Par contre, aller chez l’habitant en Amérique Latine implique aussi très souvent:

– de manger plus gras et plus sucré que ce à quoi nous sommes habitués;

– de se faire réveiller par le coq et/ou les chiens à 6 heures du matin;

– de prendre des douches à l’eau froide;

– de dormir collés, collés;

– etc.

Pour moi, cela est facilement oublié par:

– la gentillesse des Ticos;

– par les rires des enfants qui trouvent dont drôle d’entendre les invités s’exprimer;

– par les fruits cueillis directement dans l’arbre;

– par la générosité des hôtes: à nos yeux et ils ont si peu et pourtant ils sont prêts à tout partager!

– y mucho, mucho mas!!! 😉

Bref, restez branchés pour la suite!!! Bizarrement, nous avons justement plusieurs demandes de lecteurs qui aimeraient vivre les aventures organisées que nous avons offert l’an dernier! Laissez-moi le temps d’attraper mon chum entre deux clous et on vous revient avec la suite!

MERCIS

Je tiens à remercier Mélanie, d’abord pour m’avoir suggéré l’idée, mais aussi pour sa belle énergie et son dynamisme: c’était pour elle un rêve de vivre cette expérience avec sa famille et elle a réussi à me transmettre, électroniquement, toute la passion qui l’allumait.

Merci également à Pascale qui m’a fait confiance même si cela faisait plus de 20 ans que nous nous étions vues! Comme quand elle était plus jeune, elle a réussi à faire rire tout le monde et à faciliter les contacts! Il faut dire que son acolyte de chum ne donne pas sa place non plus…! 😉

Évidement, un énorme merci aux deux familles Ticas, celle de Marilyn et celle de Jeni. Je sais que cela leur a demandé beaucoup de courage car toutes les deux avaient peur que leurs visiteurs n’aiment pas leur maison! Je crois qu’elles ont vite compris que les maisons importaient peu, que c’était du cœur dont il était question.

Et finalement, « merci la vie » de me permettre toutes ces rencontres et ces moments uniques si riches et inspirants!