Je vais maintenant tenter de répondre aux questions qui me sont souvent posées et qui sont plus “techniques”.

Faut-il un visa?

Lorsque vous arrivez au Costa Rica, en tant que Canadien, vous recevez automatiquement un visa de trois mois.  Pour le renouveler, vous devez sortir du pays 72 heures. À votre retour, vous obtiendrez un nouveau trois mois.

Je sais que certaines personnes font des passe-passes pour éviter de sortir 3 jours: ils paient et reçoivent leur étampes le jour même sans vraiment quitter le pays… Cette façon de faire est de plus en plus contrôler et cela peut vraiment nuire à votre demande de résidence.  Nous avons toujours suivi les règles.

Est-ce qu’on peut faire une demande de prolongation de visa?

Oui, mais c’est compliqué, vaut mieux sortir!

Est-ce difficile d’obtenir le statut de résident?

Pour les retraités et les gros investisseurs, je crois que c’est assez facile.  Pour le reste … je ne sais pas.  C’est beaucoup de paperasse et le processus est long. Jusqu’à tous récemment, la plupart des “expats” préféraient faire des sorties aux trois mois plutôt que de faire une demande de résidence. Par contre, au cours des dernières années, les règles se sont resserrées et le douaniers surveillent davantage ceux qui “vivent” versus ceux qui “visitent”.  C’est ce qui nous ai arrivé: après 4 ans, les douaniers nous ont fortement suggéré de faire notre demande de résidence car ils pourraient diminuer la durée de notre visa au fil de nos sorties.

Exigences pour entrer au pays

Là aussi, les règles se sont raffermies.  Le pays exige maintenant une preuve de retour, c’est à dire que vous devez fournir un billet qui montre que vous ressortirez du pays dans un maximum de trois mois.  C’est important de l’avoir car sinon, ils peuvent vous le faire acheter sur place (Adieu! les aubaines!) ou la compagnie aérienne peut tout simplement vous refuser à l’embarquement lors de votre départ car si le Costa Rica refuse de vous recevoir parce que vous n’avez pas de preuve de sortie, c’est votre compagnie aérienne qui doit vous ramener à ses frais.

Et les vaccins?

Il n’y  pas de vaccins exigés pour le Costa Rica.

Les cliniques voyage vous recommanderont certainement les vaccins contre les hépatites.  Si vous lisez bien ils sont recommandés pour les gens qui iront dans le fond la jungle.  C’est un choix personnel.

Et le dengue, la chikunguya et le zika?

Voilà les trois virus transmis par un mosus de moustiques qui sont présents au pays.

Il faut bien prendre des précautions, mais il ne faut pas virer fous non plus. Évidement, ici en montagnes nous avons  très peu de moustiques alors ce n’est pas un stress.  Par contre, à la plage c’est une réalité.  Nous nous sommes toujours protégés avec de la simple citronnelle et cela fonctionne pour nous, mais vous pouvez en cas de doute vous tourner vers des anti-piqures plus forts contenant  du Deet… c’est un choix.  Pour la nuit, le truc est d’utiliser les ventilateurs plutôt que l’air climatisée; le ventilateur, en plus de vous rafraîchir repoussera les moustiques.

C’est temps-ci, nous entendons beaucoup parler du virus zika, mais encore une fois, il faut bien se renseigner.  Il semble qu’il soit surtout dangereux pour les femmes enceintes et celles qui aimeraient le devenir.  Parmi les personnes infectées, seulement 1 sur 4 développera les symptômes et ce n’est pas un virus mortel.

Et dans tous les pays où sont présents ces virus, des efforts sont fait pour les éradiquer. Là, le discours porte davantage à savoir si le moustique est plus dangereux que tous les pesticides utilisés pour les tuer… Le Brésil est sous la loupe en ce moment.

Est-ce qu’on peut conduire avec notre permis de conduire canadien?

Oui et votre permis est valide pour la même durée que votre visa.

Et la violence?

Bien sûr, comme dans tous les pays où les visiteurs sont plus riches que les visités… il y a des voleurs! C’est un réel problème, mais ce sont le plus souvent de petits voleurs intéressés par tout ce qui est électronique.  Alors, des règles de base s’imposent : ne pas “flasher votre richesse”, ne pas laisser votre Ipad sur la table du resto pendant que vous aller aux toilettes, ne rien laisser sur la banquette de la voiture lorsque vous êtes à la plage,…

Il y a peu de crimes violents et le plus souvent ces histoires ce passent le soirs et impliquent des touristes qui ont mis le nez où il n’aurait pas fallu (histoires de drogues, d’argent ou de sexe avec mineures).

Est-ce qu’on peut travailler au Costa Rica?

Non, la priorité est donné aux Ticos et comme ils étudient de plus en plus… il n’y a pas vraiment de domaine où il manque de main d’oeuvre… Il semble qu’il peut y avoir de la demande dans certaines entreprises de tourisme qui ont besoin de personnel parfaitement bilingue ou en haute technologie, par exemple, Intel a plus de 2000 employés au Costa Rica (encore faut-il vouloir vivre dans la “cité du multimédia” en ville … cela ne correspond peut-être pas à l’idée que vous avez de la vie au soleil!).

Par contre, en tant qu’étranger, vous pouvez posséder hotel ou restaurant ou B&B ou terrains ou maisons,…  Et vous pouvez engager des Ticos!

Vous pouvez aussi travailler via l’internet, mais encore faut-il savoir que l’internet n’est pas bon partout… Si vous prévoyez mettre en ligne plusieurs vidéos dans le cadre de votre travail… il se peut que vous sacriez un p’tit peu!  Pour nos besoins, nous nous sommes toujours accommodés.

Les soins de santé

Malheureusement pour vous, mais heureusement pour moi (!); je ne peux pas beaucoup vous parler des soins de santé car nous n’avons pas eu à les utiliser.  Par contre, le Costa Rica est bien reconnu pour avoir des hôpitaux parmi les meilleurs en Amérique Centrale et du Sud.  Certains hôpitaux de San José sont plus high-tech que certains au Québec! Partout, il y a des cliniques privées qui sont évidement moins chère que chez-nous.

Aussi, ce qui est super est la possibilité de passer directement chez le pharmacien.  À une exception près, c’est ce que nous avons toujours fait. Nous avons eu surtout besoin de traitement pour la peau, le plus souvent à cause d’allergies courantes ici.

Les enfants sont traités gratuitement ici et c’est valable aussi pour les étrangers. Alors, nous sommes allés une fois chez le médecin pour Billy qui a eu une allergie suite à une piqure d’abeille. Sinon, je consulte mes “sorcières” , de bonnes grand-mamans qui ont un remède pour tout. J’ai donc mes “pushers” de plantes médicinales que nous prenons soit en tisane, soit en application sur la peau.

L’école

Les enfants ont toujours fréquentés l’école publique et cela nous plait bien.  Il faut d’abord demander la permission du directeur; jusqu’à maintenant nous avons été chanceux et avons toujours été acceptés.  Il y a tout de même beaucoup d’options, beaucoup d’écoles privées un peu partout; surtout dans les villes et où il y a des étrangers.

Le climat

Il serait bien difficile de se plaindre du climat ici! Il fait beau tout le temps! Il y a bien sûr la saison des pluies, mais vraiment ce n’est pas dérangeant.  Il n’y a que les mois de septembre et octobre qui peuvent être vraiment déprimant, mais cela ne dure pas longtemps!

À la plage, il fait vraiment chaud, en moyenne 10 degrés de plus qu’en montagnes. C’est chaud, chaud, chaud, mais nous nous sommes bien habitués lorsque nous y habitions. Par contre, j’avoue qu’on apprécie beaucoup la température idéale ici sur notre montagne, soit chaud le jour et plus frais le soir et le matin.

La température ici dans la Vallée Centrale oscille autour de 30°C le jour et peut descendre au plus bas vers 15°C (rare quand même).

Rythme des jours

Le soleil se lève et se couche pratiquement  à la même heure tout au long de l’année: 6 AM et 6PM. Comme il fait noir tôt (pas de lampadaires sauf en ville); à 20h tu as l’impression qu’il est minuit! On se couche plus tôt et suivons le rythme!

******

Voilà qui met fin à mon spécial “Vivre au Costa Rica”. N’hésitez pas à m’écrire si j’ai oublié de petites choses.

 

Laissez-nous un commentaire!!!

%d blogueurs aiment cette page :