Empreintes au poste de police; plus de 90 jours dans le pays, photocopies et files d’attente… Qu’est-ce qui nous arrive?

Rien à faire; je suis bloquée… Cela fait plusieurs fois que j’essaie d’écrire  et … rien à faire… je m’ennuie moi-même à me relire…!  J’imagine que j’ai la tête ailleurs…  Mais où?

Pourtant, on ne s’ennuie pas, les jours nous filent entre les doigts!

 Petite histoire de visa

Lorsque vous entrez au Costa Rica, vous obtenez un visa de touriste de 90 jours.  Pour renouveler votre visa, vous devez sortir du pays 3 jours à tous les 3 mois.  C’est donc ce que nous faisons depuis 2011.

Au fil des années, les règles se sont un peu raffermies…. À un moment donné, les douaniers avaient le droit de te demander de prouver ta solvalibilité, soit démontrer que tu possèdes au moins 100$ par personnes par mois de voyage.  Cela nous a été demander une seule fois. Évidement, je n’avais pas 1800$ sur moi, mais une simple carte de crédit à suffit.

Ensuite, ils se sont mis à exiger une preuve de sortie.  Ainsi, maintenant, lorsque tu entres au Costa Rica, c’est presque immanquable qu’on te demandera ton billet de retour.  Ce peut être un billet d’avion ou un billet d’autobus.  Si tu n’as pas ton billet de retour, ils peuvent te forcer à l’acheter sur place « on the spot »… c’est arrivé à des amis!

En résumé, depuis notre arrivée, les choses ont changées.

Dernier passage à la douane

À notre dernière entrée au Costa Rica en juillet dernier, alors que nous revenions du Nicaragua, la douanière nous a informé qu’il nous fallait demander notre résidence car les lois se raffermissaient et qu’il ne serait plus possible de vivre comme nous le faisons.   La coquine a même annoté chacun de nos passeports…

(parenthèse)

Nous ne sommes vraiment pas les seuls à vivre de cette façon.  Il s’agit même d’une importante business pour le Nicaragua qui accueille tout pleins de touristes en renouvellement de visa pour le Costa.  À l’poque, quand nous avons décidé de rester ici: tout le monde nous a fortement recommandé de procéder ainsi. On nous a dit qu’il était vraiment plus simple de sortir à tous les trois mois que de passer à travers une demande de résidence…

De toutes façons, nous ne pensions pas rester aussi longtemps… nous n’avons jamais vraiment envisagé la résidence avant …. juillet dernier!

La résidence

Après presque 4 ans ici,  nous avons donc abordé ce projet de demande de résidence avec espoir? optimiste? enthousiaste? Non, enthousiasme serait vraiment trop fort…. Nous l’avons entrepris à reculons en ayant une bonne idée de ce qui nous attendait; des heures et des heures de plaisirs sur internet, dans les files d’attentes, à la photocopieuse, au téléphone,… Et c’est exactement ce que nous vivons présentement.

La beauté de la chose

La beauté de la chose est qu’une fois ta demande de résidence déposée, tu n’as plus besoin de sortir du pays.  Notre date de sortie était hier, 13 octobre.

Le dépôt de la demande

C’est donc les yeux cernés et en courant que nous sommes allés déposer notre demande jeudi dernier.  Il nous manquait des papiers, mais il était hors de question de sortir du pays et ainsi risquer de ne pas pouvoir re-entrer (je ne crois vraiment pas que c’est ce qui serait arrivé, mais cela ne me tentait pas du tout de vérifier la chose!).  En plus, Stellie dansait dimanche! 🙂

Un casse-tête géant de petits morceaux

Si nous étions très riches, le processus serait le même, mais avec beaucoup moins de stress puisque quand tu es riche, tu es riche! C’est donc un fait et le pays se fait un plaisir de t’accepter!

Si nous étions au Canada, il nous serait beaucoup plus facile de procéder car tous nos papiers doivent passer par le Ministère des affaires étrangères et le Consule du Costa Rica au Canada…  Pas moyen de procéder à partir d’ici…

Comme nous ne sommes pas millionnaires et que nous ne sommes pas au Canada présentement…  nous nous amusons depuis un bon moment à trouver et placer les pièces de ce casse-tête géant!!!

Pourquoi ai-je toujours l’impression que nous sommes un cas particulier????  Ben oui, la plupart des gens préparent leur demande à partir de leur pays! Ben oui, la plupart des gens qui appliquent n’ont pas 4 enfants! En fait, la plupart des familles ou couples s’arrangent pour avoir un bébé qui naît ici!!! Et là, la résidence est automatique! Pas fou, mais … nop!

La suite? 

Nos papiers sont partis pour le Canada aujourd’hui.  Ma mère doit aller chercher notre certificat de mariage, mon père s’occupera d’envoyer la paperasse aux différents intervenants pour ensuite nous retourner le tout… Qu’est-ce que je ferais sans eux?  (Cela me fait toujours rire quand j’entends des parents souhaiter que leurs enfants deviennent autonomes…. Ah!Ah!Ah!!! Pas de chance pour les miens… ;)).

Nous avons 10 jours pour compléter notre demande!( Ah!Ah!Ah!) Donc, Eric et moi devrons retourner à la Migración la semaine prochaine pour demander une prolongation.  Une fois que nous aurons déposé tout nos papiers, la Migración dit que cela prend 90 jours pour obtenir la réponse…( Ah!Ah!Ah!) Je ne connais personne qui l’ai obtenue en moins d’un an!

 

Ah oui! Alors pourquoi vendons-nous la maison si nous serons bientôt résidents Costaricains (faut être positifs!)?

Plusieurs nous ont demandé où nous irons une fois la maison vendue. Et bien, avec un peu de chance, nous n’irons pas très loin!!!  Notre idée de départ a toujours été de mettre la maison en vente dès qu’elle serait terminée afin de pouvoir en construire une autre!!!  Eric a tellement aimé son expérience qu’il débute une nouvelle construction dès novembre!!! Alors ceux qui achèteront notre maison risque de nous avoir comme voisins!!!

Entre temps…

Entre temps, hier nous avons eu un petit tremblement de terre, rien de trop gros ici, mais il semble que cela a brassé fort au Nicaragua et au El Salvador…

Le volcan Poas qui n’est pas très loin d’ici a explosé hier! Une explosion surprenante, mais qui n’a fait aucun dommage!

Avez-vous visité le site de Lilie??? Ça vaut la peine car elle y présente de belles idées pour porter un paréo!

2014-10-04

Ah oui! Et Eric a eu 40 ans!!! Le pire 40 ans « ever »!!! OK, peut-être pas le pire, mais très loin de mon île déserte!!! Je vous en reparle!!!

Note à mon amie Pascale et tous ceux qui ont le projet de peut-être venir vivre ici!

J’espère ne pas vous décourager… Je ne suis pas découragée; je trouve normal que quelques démarches soient requises pour obtenir le droit de vivre dans un des plus beaux pays du monde! La procédure est assez claire lorsque, comme je disais, tu as beaucoup de sous, tu appliques comme investisseur; si tu es retraités; super facile; si tu veux ouvrir un commerce, si tu veux venir étudier ,… il y a plusieurs catégories. Dans notre cas, nous demandons de vivre ici tout en travaillant comme si nous étions au Canada…. il n ‘y a pas de catégorie claire pour ça, c’est ce qui complique les choses!!!  Par contre, dans tout ce brouhaha, il y a de bon côtés dans le sens que tout est possible, rien ne semble super rigide alors je crois qu’il y a toujours moyen de moyenner!!! C’est ce qu’on verra! 🙂